A propos de Ricardo Herz

Ricardo Herz est une révolution mondiale du violon avec son originalité, son charisme et son « swing » inégalés. Il a créé un son et une technique de violon uniques qui lient les sons folkloriques des traditions de l’accordéon rural et du violon traditionnel (rabeca), les mélodies élancées du choro – la plus ancienne musique populaire urbaine du Brésil – à un style de composition profondément personnel et immédiatement reconnaissable. Influencé par des personnalités telles que Dominguinhos, Luiz Gonzaga, Egberto Gismonti et Jacob do Bandolim, le mélange des rythmes brésiliens et africains avec l’improvisation jazz et la composition contemporaine a valu à Herz un succès international.Ricardo Herz est diplômé en violon classique de l’Université de São Paulo. Il a commencé à l’âge de 6 ans par l’École Fukuda de São Paulo. Il a par la suite étudié à la fameuse « Berklee », le Berklee College of Music (États-Unis) et au Centre des Musiques Didier Lockwood (CMDL), école du légendaire violoniste de jazz français.

Depuis son retour au Brésil en 2010, après avoir vécu 8 ans en France, Herz a collaboré avec de nombreux musiciens parmi les plus importants du Brésil, tels que Yamandú Costa, Dominguinhos, Nelson Ayres et Proveta, et en tant que soliste avec un grand nombre d’orchestres, notamment avec l’ Orquestra Jazz Sinfônica, Orquestra Sinfônica de João Pessoa, Orquestra Municipal de Jundiaí, Projet Guri, Orquestra Filarmônica de Violas et Orquestra Breusil.

Deux albums ont été enregistrés avec le Ricardo Herz Trio : Aqui é o meu lá et torcendo a terra.

Herz a enregistré plusieurs albums en duo: avec le vibraphoniste-compositeur Antonio Loureiro, l’accordéoniste Samuca do Acordeon, le pianiste-arrangeur-chef d’orchestre Nelson Ayres et, plus récemment, le guitariste virtuose Yamandú Costa. Il a également sorti un album de musique pour enfants et a interprété ce répertoire avec le Cantilena Ensemble.

Herz est également un enseignant dévoué et un promoteur du violon brésilien. Il a enseigné dans divers contextes et a récemment lancé son propre « cours de violon populaire brésilien » en ligne.

(…) le disque fait partie des meilleures sorties brésiliennes de l’année dans le domaine instrumental. »

Irineu Franco Perpétuo – Guia da Folha – Folha de São Paulo – 28/07/12

L’un des disques les plus inspirés de la scène musicale instrumentale cette année”

Eduardo Tristão Girão – Etat de Minas 27/07/12

Ricardo est l’un des meilleurs musiciens de la scène actuelle, il joue pour de vrai. C’est un excellent stimulant pour la musique brésilienne, d’autant plus qu’en plus d’être un grand musicien, il possède un « toucher » unique quand il joue du violon dans le forró ».

Dominguinhos (accordéoniste légendaire de forró)

«Plein de sensibilité et de virtuosité, de swing et de lyrisme, Ricardo Herz s’impose dans l’histoire du violon brésilien! Le tout avec beaucoup de musicalité et de charisme, trait de personnalité qui s’impose dès qu’il monte sur scène !

Chéri du public et des critiques! »

Hamilton de Holanda (virtuose de la mandoline à 10 cordes)

“Violino Popular Brasileiro [Violon populaire brésilien] est un titre plus que parfait pour le CD de Ricardo Herz. Avec une technique raffinée, il passe par le baião, le forró (parfois comme s’il jouait de la rabeca [violon brésilien traditionnel]), les sambas, choros et autre, avec une autorité et une intimité absolues, celles de quelqu’un qui connaît, de fait, le Brésil. »

Edu Lobo (compositeur brésilien légendaire)

«C’est incroyable de constater que le riche univers musical brésilien n’ait que très peu généré de grands spécialistes du violon, un instrument polyvalent et central dans l’histoire d’occident. Mais d’un autre côté, c’est incroyable de constater que même sans une longue tradition à ses côté, surgisse l’un des meilleurs violonistes de musique populaire au mond, le paulistain Ricardo Herz. »

André Domingues – Diário do Comercio – São Paulo – 26 juin 2012

“La musique brésilienne, sa spécialité, est ici magnifiquement représentée avec originalité, grâce à son grand talent de violoniste.”

Didier Lockwood